Accueil > 5. Réaliser des activités de recherche > Rôle > Élaborer un plan de recherche

5. Réaliser des activités de recherche

Rôle

Élaborer un plan de recherche

L’élaboration du plan de recherche est une étape essentielle pour obtenir le financement nécessaire à la recherche. La rédaction d’un plan de recherche est pertinente pour tout pharmacien qui veut initier une activité de recherche et soumettre un protocole de recherche à des comités d’évaluation.

Le pharmacien peut initier lui-même des activités de recherche et être l’investigateur principal d’une recherche en soins et services pharmaceutiques. S’il n’est pas lui-même formé, il devrait s’associer à une personne expérimentée en recherche. Dans le cas d’un essai clinique, il doit en plus s’associer à un chercheur qualifié. Ceci, est rendu obligatoire par le Règlement sur les aliments et drogues (titre 5). Selon ce règlement, le chercheur qualifié doit être un médecin ou un dentiste (C.05.010d).

Plusieurs aspects doivent être considérés pour la planification d’une recherche. Le pharmacien doit appliquer les méthodes de la recherche scientifique. Des connaissances de bases sur le fonctionnement de la recherche, les lois, les règlements et les normes entourant la recherche sont nécessaires et celles-ci sont décrites dans la section Cadre de pratique de ce guide de pratique.

L’élaboration de protocoles de recherche et leur mise en application font désormais partie du programme de maîtrise en pratique pharmaceutique communautaire ou d’établissements de santé offerts par les deux facultés de pharmacie québécoises. De la formation continue à ce sujet pour les pharmaciens déjà en pratique est aussi offerte par les deux facultés.

De plus, le pharmacien doit s’assurer de compter sur la structure et les ressources nécessaires pour mener à terme le projet de recherche et obtenir des données de qualité.

Identifier un problème ou un besoin

Le problème ou le besoin devrait être pertinent à la pratique, soit par sa fréquence ou sa gravité. Il peut toucher par exemple :

  • L’amélioration d’un processus (gestion, distribution, services, continuité de soins);
  • L’amélioration de la pratique clinique (soins, lignes directrices);
  • La mise sur pied d’un nouveau service;
  • Les réactions indésirables imputables à un nouveau médicament;
  • Un médicament en étude clinique;
  • Un problème de santé publique.

Recensement de la documentation

Cette étape préparatoire au projet consiste à établir l’inventaire du savoir et de la connaissance en relation avec le problème de recherche. Le but du projet de recherche devrait être de répondre à une question sans réponse claire ou de compléter l’information déjà existante.

Formuler une hypothèse de recherche

La formulation de l’hypothèse de recherche à partir d’une idée doit suivre les étapes suivantes :

  • Définition du problème;
  • Formulation de la question de recherche;
  • Énoncé d’objet ou d’objectif;
  • Formulation de l’hypothèse (il est alors important de limiter l’étendue de la recherche).

Préciser l’objectif

L’énoncé de l’objectif doit être un résumé précis et ciblé de l’objet global de l’étude. Des objectifs secondaires peuvent être ajoutés, mais il faut en limiter le nombre. Chaque objectif énoncé doit être mesurable.

Définir la population cible

Le pharmacien doit identifier les avantages pour la clientèle cible de façon à s’assurer que le patient et la société puissent retirer un bénéfice de l’étude clinique sans que les risques encourus soient inacceptables. La clientèle doit être bien définie par des critères d’inclusion et d’exclusion précis. L’échantillon doit être représentatif de la population cible et de taille suffisante pour assurer des données significatives.

Définir un devis de recherche

Le devis de recherche doit convenir au type d’étude utilisé et doit permettre de vérifier l’hypothèse. Les contraintes pratiques (ex. : moyens financiers, faisabilité du double insu, disponibilité d’un groupe contrôle) influencent aussi parfois la sélection du devis.

Rédiger un protocole de recherche

Le protocole de recherche devrait être rédigé en respectant les lignes directrices de bonnes pratiques cliniques. Et si le projet doit faire l’objet d’une demande de subvention, le pharmacien doit aussi s’assurer de rencontrer les exigences des organismes subventionnaires.

Différentes sections devraient apparaître dans le protocole de recherche :

Préparer un formulaire de consentement

Le formulaire de consentement doit être aussi détaillé que pratique et doit permettre de minimiser la quantité d’information présentée verbalement. Il doit être rédigé dans une langue et un vocabulaire que le participant comprend. Le contenu du formulaire de consentement est défini par le Conseil de recherches médicales du Canada. Certains comités d’éthiques peuvent avoir des exigences particulières et il est préférable de les vérifier au préalable.

Pour plus d’information, voir la section « Informations à donner aux sujets pressentis » de l’Énoncé des trois conseils du Canada.

Soumettre un protocole de recherche

Le protocole de recherche doit être soumis à un comité d’éthique. Si la recherche a lieu dans un établissement de santé, il est soumis au comité d’éthique et de la recherche (CER) de l’établissement. Si la recherche a lieu ailleurs, le CER d’une université ou d’un établissement de santé local est alors consulté. Le CER voudra connaître les sources de financement du projet de recherche.

Lorsque le projet de recherche fait aussi l’objet d’une demande de subvention, il faut vérifier les exigences de l’organisme subventionnaire. Certains organismes peuvent exiger l’approbation par un comité d’éthique au préalable alors que d’autres acceptent l’approbation du comité d’éthique après la confirmation de l’acceptation de la subvention. Pour les sources de financement accessibles au pharmacien voir contexte organisationnel-financement.

 

 

Retour au haut de la page